Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2013

Dans l'air du temps

Notes de lecture du chapitre 20, du livre "Thinking fast and slow" de Daniel Kahneman, 2011

Nous aimerions bien croire que le monde est prévisible.  D'ailleurs nous sommes nombreux à croire au destin.  Pourtant en y réfléchissant bien, si l'on ne peut prévoir les détails de demain, comment prévoir avec certitude ce qui va arriver après-demain.
Le 20ème chapitre de "Thinking fast and slow" essaye de nous convaincre qu'il est impossible de connaître l'avenir et que nous refuser de croire au destin.
Qui peut dire ce qui va se passer en Israël dans les années à venir?
D'un point de vue scientifique, est prévisible ce qui se reproduit à l'identique. Dans l'absolu cela est impossible même en physique ou en mathématiques car nous ne pouvons pas arrêter ou reproduire le temps, or le temps fait parti de l'expérience. Une même théorie, un même calcul s'effectuera toujours à des heures différentes et dans des cerveaux différent. Cependant en…

Comprendre l'illusion de comprendre

Notre imaginaire est prolifique lorsqu'il s'agit d'expliquer des événements dont nous savons peu de choses car notre cognition associative (Système 1) a moins de contraintes.  Pourtant nous devrions nous retenir d'expliquer ce dont nous ne savons pas grand chose.

Nassim Taleb appelle cette habitude "the Narrative fallacy" car très souvent nous simplifions le monde en  exagérant le rôle que joue l'intelligence ou  la bêtise humaine en oubliant de réaliser notre propre incompréhension et en minimisant l'importance du hasard.  Dire comme Socrate "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien" passe souvent pour être idiot et pourtant c'est une attitude des plus rationnelle.



Lorsque nous expliquons les événements du passé, nous oublions que ce que nous ne savions pas.  Notre cerveau ne peux s'empêche d'associer les idées entre-elles et donc ce que nous savons maintenant interfère avec ce que nous savions.  Aussi il est facile d&…

La résistance contre l'occupation coloniale en Région forestière. Guinée 1800 -- 1930

De Jean-Marie Doré
Dans le livre "La résistance contre l'occupation coloniale en Région forestière"de l'ex-premier ministre Guinéen Jean-Marie Doré nous raconte les batailles, les ruses, les alliances, les tactiques et le courage déployés  par les peuples forestiers pour freiner l'invasion de leur territoire par les Français.
Les premiers chapitres retracent l'histoire et les origines des peuples de la zone forestière.  Ainsi, les manon  seraient des descendants des Soumaoro Kanté qui perpétuèrent le prestige du grand roi forgeron malgré sa défaite contre SoundiataKeita.
Les chapitres suivants montrent comment le Liberia a été incapable de jouer son rôle de nation indépendante  et soit disant favorable à la cause des africains.  La jeune nation se déclare maître d'un immense territoire qui comprend toute la zone forestière.  Malheureusement, au lieu de traiter d'égal à égal avec les puissances européennes, le Liberia essaye de les singer et se fait dépo…